Relier vie personnelle et vie professionnelle

La nécessité d’appliquer mes valeurs dans tous les aspects de ma vie

Aujourd’hui, pas de photos à vous présenter. Depuis quelques temps, l’envie d’écrire cet article était dans un coin de ma tête et après avoir grandi, le voici prêt à en sortir. Un article personnel qui vous permettra d’en apprendre encore un peu plus sur moi

Mon cheminement personnel

J’en parle régulièrement, ma famille et moi tâchons de réduire au maximum notre impact environnemental. J’ai toujours été une écolo dans l’âme et, si j’ai mis plus de temps que d’autres à mener mon chemin vers une vie plus en accord avec mes valeurs, je m’y consacre de plus en plus ces dernières années :

  • Consommation d’aliments bio achetés en local soit au marché, soit chez Biocoop ou Eko Syst’m (un supermarché coopératif auquel nous avons adhéré)
  • Diminution de notre consommation de viande (environ 2-3 repas de viande par mois)
  • Objectif zéro déchet : en temps normal, nous sommes à 1 kilo de déchet ménager par mois pour une famille de 4 personnes. Nous avons un composteur bien rempli !
  • Slow cosmétique : par exemple, une bonne huile végétale plutôt qu’une crème hydratante de marque dans laquelle tous les ingrédients ne sont pas inoffensifs.
  • Cuisine presque 100% maison, on ne mange plus de produits ultra transformés
  • Réduction graduelle de notre consommation. Je ne pourrais pas relever le défi « Rien de neuf » mais nous avons beaucoup diminué.
  • Favoriser l’occasion et le commerce local pour nos achats. Emmaus plutôt qu’Amazon (même s’il nous arrive encore de commander des produits qu’on ne trouve pas en local)
  • Mode de déplacement doux : nous n’avons pas de voiture donc au quotidien, cette question ne se pose pas, nous faisons tout en vélo ou à pied. Pour nos vacances, nous privilégierons dorénavant le train plutôt que l’avion (sauf pour aller chez moi, au Québec, bien entendu !)
  • Santé au naturel : je privilégie les plantes pour soigner ma famille pour les petits maux du quotidien, que ce soit via des huiles essentielles ou des macérâts huileux de plantes (que je réalise moi-même grâce aux plantes que je cueille dans mon jardin ou dans la nature). Par exemple, mon baume réalisé à partir d’un macérât huileux de plantain lancéolé est fabuleux pour soigner les piqûres d’insectes !

Nos prochains objectifs de famille sont de désencombrer la maison en se séparant de tout ce qui est inutile (pas toujours facile !) et de travailler notre jardin en permaculture. *edit 2022 : pour ce qui est du désencombrement, c’est toujours en cours ! Notre potager a toutefois vraiment évolué, surtout depuis notre stage « potager bio » chez Terre Vivante. Cet été, il souffre beaucoup de la chaleur et de la sécheresse mais en climat normal, il est magnifique, plein de vie animale et végétale !

Pour le perso, j’ai 2 comptes Instagram qui sont alimenté occasionnellement : mon compte personnnel nadinecourt où je parle de cuisine, tricot, couture, voyage, etc. et un compte que j’avais ouvert avec ma fille les.astuces.zd.de.Pauline où nous partagions nos actions en faveur de la réduction de nos déchets.

Mon cheminement sprituel

Cette conversion vers une vie plus saine est allée de pair avec un cheminement un peu plus spirituel (et je ne parle pas du tout de religion !).

Dans cette mesure, je m’applique à :

  • Être bienveillante envers tout le monde
  • Accueillir l’autre sans jugement
  • Pratiquer la gratitude au quotidien
  • Vivre dans le respect du vivant (humains, animaux, végétaux…)
  • Pratique régulière du yoga et initiation à la méditation
  • Orienter ma pensée créatrice vers le bien commun et pas uniquement vers mon bien-être personnel

Mon chemin a donc commencé par une prise de conscience écologique qui a logiquement englobé une forme d’éveil spirituel. Et j’ai réalisé dernièrement qu’on peut faire le chemin inverse : un éveil spirituel mène vers une vie plus saine qui passe par un mode de vie (et de consommation) plus écologique.

Photographe éco-responsable

Pourquoi je vous dis tout ça ?

Parce qu’il est maintenant le temps d’investir la sphère professionnelle de ma vie et d’appliquer mes valeurs à mon travail.

Comment ? voici ce que j’ai déjà changé et la direction que je prends :

  • En 2019, j’ai déménagé mon compte bancaire vers le Crédit Coopératif et j’ai signé pour verser un certain montant sur mes transactions à Echo Mer
  • Je propose un geste commercial sur mes prestations pour les mariages éco responsables
  • Dorénavant, je livrerai mes images via téléchargement plutôt que sur une clé USB. Certes, le téléchargement exige des ressources numériques et énergétiques mais le bilan doit être moins lourd que la production d’une clé USB, son expédition (pour venir à moi puis pour partir vers mes clients) sans compter l’emballage et tout ce qui va avec.
  • En 2020, je reverserai 1% de mon chiffre d’affaire à une association environnementale. Tous les 3 mois, au moment de ma déclaration de chiffre d’affaire, je ferai un don à une association. Suivez mon compte Instagram pour être informé de l’association choisie.
  • Depuis début 2019, je me suis engagée comme photographe bénévole lors des manifestations et actions climatiques de Chambéry. Je suis en relation avec les groupes locaux de Youth for Climate et Greenpeace qui utilisent mes photos pour leur communication. Avec Quentin,un collègue, nous avons créé le collectif Déclic Militant pour partager nos photos militantes.
  • Privilégier les achats en local pour mon entreprise
  • Continuer à chercher comment réduire le bilan carbone de mon entreprise

Concrètement, qu’est-ce que ça va changer pour vous ? Probablement rien sinon que vous en savez un peu plus sur moi et que vous savez que vous rencontrerez une photographe sensible qui mettra tout ce qu’elle est pour vous offrir le meilleur d’elle-même. ;-)

Il me tenait toutefois à coeur de partager cet article avec vous. Parce que chaque graine semée est susceptible de germer et d’apporter du positif.

Pour conclure, je vous laisse sur la citation qui, actuellement, résonne le plus en moi : Sois le changement que tu veux voir dans le monde (Ghandi)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.